Accueil > Avis d'experts > Connaître les limites de l'externalisation pour la bonne marche de son entreprise

Connaître les limites de l’externalisation pour la bonne marche de son entreprise

Si elle est bien menée, l’externalisation est une opération qui peut améliorer considérablement la vie et les profits d’une entreprise. Toutefois, il faut aussi garder à l’esprit qu’elle présente certains risques non négligeables.

Pour mieux éviter les risques liés à l’externalisation

Faire appel à des prestataires externes tels que les ateliers de saisie (comme sur ce site) peut être un moyen efficace d’optimiser le quotidien et les profits d’une entreprise. Cependant pour que cette opération soit une réussite, elle doit toujours être précédée par l’établissement d’une feuille de route qui stipulera les objectifs de l’externalisation, ses conditions ainsi que ses moyens de contrôle, et ce, quelle que soit l’activité à externaliser. De même, le pilotage de l’activité à externaliser doit aussi être clairement préétabli. L’entreprise devra déterminer avec précision ses domaines de compétences et ceux du prestataire. Pour les activités plus stratégiques, un audit sera souvent nécessaire.

Plus qu’un simple contrat de sous-traitance, l’externalisation doit se baser sur la confiance et sur des notions de pérennité. Par conséquent, les prestataires devront être soigneusement choisis selon plusieurs critères, dont le coût, mais aussi la localisation géographique et le niveau de compétences des prestataires. Par ailleurs, il est important qu’une personne de l’entreprise prenne en charge le suivi de l’externalisation. Pour que le processus soit bien réalisé, un tableau de bord doit aussi être mis en place.

Au vu de tous ces faits, il est donc primordial de bien négocier le contrat d’externalisation et d’en prévoir toutes les clauses. En cours d’externalisation, une bonne communication entre l’entreprise et le prestataire doit être maintenue surtout en cas de délocalisation.

Les différents risques à maîtriser

Phénomène incontournable apportant un lot d’avantages significatifs, l’externalisation présente aussi certains risques non négligeables qu’il faut absolument maîtriser pour que l’opération soit un franc succès. Les principaux risques auxquels s’expose une opération d’externalisation peuvent généralement être catégorisés en 3 types :

– les risques liés au projet lui-même c’est-à-dire les risques intrinsèques à l’activité d’externalisation.

– les risques spécifiques à savoir la défaillance du prestataire, les risques juridiques liés au contrat, les risques liés au pays offreur de prestations (risques politiques, inflation, fluctuation…), les risques de concentration et d’externalisation en chaîne, les risques de non-réversibilité ainsi que la perte de compétence du personnel et les difficultés de suivi de l’exécution de la prestation.

– les risques de conduite de projet dont notamment :

Les risques « ressources humaines » à l’exemple de la dégradation du climat social, de l’occultation des représentants du personnel et le choc dû aux obligations de reclassement de certains salariés.

mautic is open source marketing automation